Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de carpefeuch
  • Le blog de carpefeuch
  • : Cette association partie du collège Feuchères à Nîmes s'ouvre à TOUS ceux qui s'intéressent à la couleur romaine dans notre région. Nous organisons des rencontres, visites, conférences, ateliers autour de la romanité, et au nom de la convivialité antique et de son fameux "Carpe diem ! "
  • Contact

Recherche

Liens

21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 08:12

Choses promise,s choses due, voici la recette de trois desserts qui vous fruent proposés lors du dernier w.end d'avril au Musée Archélogique

blog

SUCRERIES  AU  MIEL

Dates fourrées au miel

APICIUS    DULCIA    DOMESTICA  n .296

Traduisez                   « Sucreries faites à la maison. »DSC07052

 

 

La recette indique deux qualités de dattes : palmula (le fruit du palmier) et dactylus (du mot grec signifiant doigt) la seconde étant plus petite. Les dattes  sont des produits d’importation en conserve. Elles étaient le régal des plus pauvres aux fêtes du jour de l’an et vendues comme sucreries lors de représentations théâtrales. Les dattes, les noix et les pignons font partie, d’après Apicius, des fruits que le cuisinier se doit d’avoir toujours dans sa cuisine.

Cette friandise est appelée dulcia, (de l’adjectif dulcis signifiant doux) ces douceurs sont servies lors de la secunda mensa. E

Au départ, dulcia désigne  uniquement les vins sucrés puis les fruits sucrés. C’est Apicius qui ajoutera des entremets sucrés, des crèmes ou des flans.

Nous vous proposons,  à partir de la recette laconique 296 de notre cher APICIUS  cette adaptation   avec ces quantités et ces ingrédients  :

­  200 gr de dattes.

­  100 gr de cerneaux de noix.

­  100 gr de pignons.

­  Trois cuillères à soupe de miel.

Dénoyautez les dattes, mélangez les cerneaux de noix et les pignons avec deux cuillères de miel. Si vous le souhaitez, ajoutez un peu de poivre. Fourrez les dattes de cette préparation. Faites chauffer la troisième cuillère de miel dans une poêle et faites frire délicatement les dattes. La recette préconise de saler l’intérieur des dattes en mettant beaucoup de poivre. On peut aussi faire la recette sans frire les dattes. Mais c’est moins bon !

 

RECETTE DE L'APOTHERMUM ? un dessert à base de lait et de semoule, un dessert poivré, un dessert que l'on sert après le bain, d'où son nom !DSC07053

Vous apercevez en surface du plat des fuits secs : des pignons, des amandes, des raisins secs, car on enconsomme énormément, ils entrent dans la compostion de ce plat.

Faites gonfler une poignée de raisins dans un bol d’eau chaude.

Broyez 250 grammes d’amandes épluchées : préparez un lait d’amandes avec cette poudre infusée dans un demi litre d’eau presque à ébullition. Egouttez et pressez au bout de 10 minutes. (Laissez la poudre d’amandes )

 Vous obtenez votre lait d’amandes dans laquelle vous versez la semoule : 120 grammes. Chauffer doucement en tournant avec la cuillère en bois.

Ajoutez une cuiller à soupe de GARUM ( nuoc mam), 3 cuillérées à soupe de miel, ½ cuiller à café de poivre, les raisins égouttés, et i/2 verre de PASSUM, soit du vin cuit.

Au bout de 5 minutes de cuisson, versez dans des ramequins et laisser refroidir. Ajouter des pignons et amandes  en décoration.

Nouveau et dernier dessert

 DSC07050

 On aime à servir des fruits de toutes sortes, et à les confire dans du miel et du poivre. C’est le cas avec cette recette où les prunes sont à l’honneur. PRUNES CONFITES AU MIEL

PRUNUM,i,n : la prune occupe de longs passages  de l’Histoire Naturelle de Pline l’Ancien qui en raconte, au livre XV, l’extrême variété sur toutes les terres de l'antiquité Romaine, « INGENS TURBA PRUNORUM », dit-il, avec tout spécialement celle venue du Caucase, de  Perse et puis de SYRIE, tout comme les dattes,  où elle fut énormément cultivée

–au temps des croisés, cette production surabondante fut à l’origine de l’expression « pour des prunes » signifiant « pour rien ».

Mais au fait, vous ne seriez pas venus  des prunes ? Alors autant vous donner la recette ! avec 500g de prunes, lavées, dénoyautées et coupées en deux dans   100g de miel liquide à ébullition, vous réalisez un confit qui cuit 10 minutes à feu doux avec un peu de poivre. Ensuite, dans un plat en terre cuite, avec de la menthe fraîche , vous laissez refroidir.

Et n’oubliez pas : GUSTA, SI QUID DEEST, ADDES !

 

VALE, cher lecteur gastronome ou curieux de romanité .....La semaine prochiane , deux autres recettes, non pas trois, non mais !

 

 

 

 



Partager cet article

Repost 0

commentaires